0

Comment Apex Legends a mis son histoire entre les mains des fans

Comment Apex Legends a mis son histoire entre les mains des fans

Le mois dernier, Apex Legends a largué une bombe narrative. Pathfinder, le robot charmant et heureux du jeu, n’a pas seulement découvert qui étaient ses créateurs, il a appris qu’il avait un petit fils androïde. Mais la plus grande surprise était que cette histoire de familles de robots n’a pas été livrée via les cinématiques internes lisses et habituelles de Respawn. Au lieu de cela, le développeur a choisi de laisser les fans prendre les rênes de ce rythme majeur de l’histoire d’Apex Legends. ‘ tracker sans visage. Pour l’animateur récemment au chômage, ce fut un succès immédiat, atteignant 800 000 vues du jour au lendemain. « Ce fut un énorme succès que je n’espérais même pas », me dit Alekseev. « Peut-être que les choses n’étaient pas si mal pour moi et que je pourrais trouver un emploi plus rapidement. » « Respawn Entertainment a pris contact un jour plus tard. » La vérité était dans l’esprit de Respawn depuis février 2020. Les scénaristes d’Apex avaient déjà planifié la révélation de l’intrigue. à se produire à la fin d’un livre de tradition lié, Pathfinder’s Quest, mais voulait ponctuer le moment avec une vidéo. Malheureusement, les animateurs étaient déjà occupés sur un autre court métrage de Pathfinder pour coïncider avec l’événement Fight Night. décidé qu’à la place, nous ferions venir un groupe d’artistes différents et leur demanderions de dessiner chacun un cadre important de l’histoire, puis nous assemblerions le tout, dans un style bande dessinée », Alex Ackerman, responsable des médias sociaux chez Respawn, explique. « Mais quelques semaines plus tard, nous avons vu cette vidéo INSANE faite par des fans de Bloodhound et nous savions que nous devions pivoter. J’ai contacté Slava, nous l’avons informé et nous sommes partis pour les courses. « (Crédit image: Respawn Entertainment, GoldenLane Studios)Alekseev ne serait bien sûr pas le premier créateur de la communauté à être amené dans la salle de l’écrivain. À partir de la saison 5 de l’année dernière, Apex a raconté ses histoires saisonnières avec deux bandes dessinées: une bande de jeu créée par des artistes internes et des diffusions Twitter supplémentaires créées par des artistes triés sur le volet par Respawn. « Il y a eu un moment où [former Apex writer] Tom Casiello et moi avons commencé à voir de plus en plus de pièces créées par la communauté surgir en relation avec des morceaux de tradition auxquels Tom parlait sur son compte Twitter », a déclaré Ackerman. « Et ce truc était absolument magnifique, comme, juste au moment où je pensais J’avais tout vu, une nouvelle pièce allait apparaître. » L’écrivain principal Ashley Reed a ajouté: « Apex est un jeu de bataille royale, et quand nous avons commencé, il n’y avait pas beaucoup de feuille de route pour savoir comment raconter des histoires dans ce contexte . Après le lancement, nous avons également été complètement époustouflés par l’incroyable contenu de fans que notre communauté a commencé à créer (voir #31DaysofApex). « Nous avons décidé de voir si nous pouvions lancer des collaborations, en commençant par deux bandes dessinées dessinées par @_jelart, toutes deux ayant lieu au lendemain de la quête de la saison 5, Broken Ghost. Peu de temps après, nous avons travaillé avec JEL sur une recherche et une découverte de Wattson, et @IFrAgMenTIx et @noxlotl sur deux scènes entièrement doublées qui utilisaient leur art comme toile de fond. Ces pièces ont explosé dans la meilleure façon, et nous sommes partis pour les courses. » (Crédit image: Respawn Entertainment, JEL) Les propres bandes dessinées de Respawn dans le jeu peuvent faire avancer le monde, mais Reed explique que ces bandes dessinées communautaires permettent à l’équipe d’explorer « des histoires parallèles qui enrichissent l’univers Apex ». Pour trouver des artistes pour ceux-ci, Ackerman dit qu’elle garde un œil constant sur Twitter et Reddit (« Je regarde toujours gggg »), en suivant leur travail pour voir vers quels personnages ils gravitent. Un an après ces premiers fan-comics, admet-elle qu’il y a pas mal d’artistes de retour, elle se rabat pour certaines scènes. Mais elle est souvent à l’affût de nouveaux artistes à ajouter au rolodex de Respawn. « Pour la bande dessinée sociale de la saison 9, par exemple, je pense que nous nous sommes retrouvés avec une répartition égale entre les nouveaux et les retours, et c’était en partie parce que nous avions quelques les artistes dont nous étions tous d’accord devaient faire un numéro spécifique. Comme JEL par exemple. Tom et moi l’associons toujours à Voidwalker Wraith parce qu’elle la dessine assez fréquemment, nous l’avons donc amenée sur le problème de Voidwalker. nous n’avions jamais travaillé avec elle, Tom et moi avons vu un morceau qu’elle avait fait elle-même qui dépeignait magnifiquement la dynamique entre Lifeline et Octane, alors nous l’avons invitée à parler de notre problème Octane/Lifeline. » Bande dessinée à deux panneaux d'Octane buvant et sassing son père(Crédit image: Respawn Entertainment, Genta) L’un de ces nouveaux artistes était Genta, un artiste amateur autoproclamé qui finirait par écrire la bande dessinée Checkmate axée sur Octane de la saison 9. Bien qu’il ait admis n’avoir « aucun sens de la carte ni aucun objectif », Genta est immédiatement tombé amoureux de l’esthétique d’Apex Legends après avoir passé 2 ans dans Overwatch. « C’était plus granuleux et les modèles de personnages étaient plus réalistes », m’a dit Genta via les DM . « J’ai toujours été un peu un edgelord, donc ça m’a parlé, je suppose. » Ils se souviennent que les développeurs ont remarqué leur art après avoir publié sur les réseaux sociaux, ce qui a attiré l’attention du résident Reddit-lurker de Respawn, Ackerman. L’art de Genta a trouvé sa place dans un point culminant de devstream, mais Ackerman finira par les approcher pour commander une bande dessinée communautaire pour la saison 9. Les scénaristes sont très ouverts aux suggestions, tant que l’intrigue globale et l’intention de développement du personnage sont maintenuesGenta » J’ai été surpris parce que Je n’avais pas de diplôme professionnel en art, mais j’ai dit oui parce que l’idée de créer des trucs et de les faire canon était, et est, incroyable pour moi.  » Genta était heureux de m’avoir guidé tout au long du processus de création de ces bandes dessinées communautaires à propos, expliquant que l’équipe de rédaction enverra des scripts décomposés en pages et panneaux. Bien sûr, le script prend une forme différente lorsqu’il atteint la toile, et l’artiste a son mot à dire sur la meilleure façon de faire fonctionner les mots de Respawn sur la page. « , les scénaristes sont très ouverts aux suggestions, tant que l’intrigue globale et l’intention de développement du personnage sont maintenues. Le script passe par plusieurs itérations avant le produit final.  » Ackerman me dit que les artistes ont  » tellement de liberté  » quand il vient à ces révisions de script, soulignant que tant que l’objectif plus large de la bande dessinée est atteint, les artistes sont libres de suggérer des modifications de script comme ils le souhaitent. Mais finalement, les fans ne prennent pas le contrôle total de ces histoires. Le contenu « Canon », note Reed, reste finalement en interne.Horizon, Wattson, Gibraltar, Lifeline et Mirage(Crédit image: Respawn Entertainment, GoldenLane Studios) Ces allers-retours se sont naturellement étendus à la production du court métrage d’Alekseev, l’animateur l’appelant une « collaboration complète ». Le développeur a fourni à Alekseev des références artistiques et des modèles 3D, ainsi que l’acteur vocal de Pathfinder Chris Edgerly. Mais Ackerman me dit qu’Alekseev a également joué un rôle déterminant dans la formation du script, suggérant des ajustements qui seraient mieux à l’écran. Dans un cas, Alekseev me raconte comment l’équipe a agonisé à l’approche de la scène de combat – devant équilibrer le spectacle visuel avec la cohérence de l’histoire, tout en communiquant la boîte à outils en jeu de Pathfinder. Cela n’a évidemment pas fonctionné, Path avait l’air trop agressif et faisait ressembler un groupe de soldats entraînés à un groupe de grognements incompétents.  » Ci-dessus: Un premier test d’animation pour une scène de combat dans The Truth. Au lieu de ce premier brouillon, le coup final est plus comique, notre héros robotique laissant tomber des caisses sur ses attaquants. « C’était très semblable à Pathfinder d’avoir de nouveaux ennuis juste après une solution. C’était comme un moment agréable que vous pourriez avoir pendant un match de pointe et cela a fonctionné beaucoup mieux qu’une tonne de tirs insensés. « Il est important de noter que, bien que ni Respawn ni ses collaborateurs communautaires n’ont partagé de détails, tous ont estimé que les artistes étaient équitablement rémunérés pour leur travail. Selon les mots d’Ackerman, toute cette collaboration ne fonctionne que parce qu’il y a un fort degré de confiance entre le studio et ses fans. « Parce qu’ils sont tellement passionnés par Apex Legends, nous savons qu’ils prêteront attention aux détails et apporteront un soin particulier à leur travail car ils connaissent Apex comme leur poche et veulent bien faire les choses. » Les collaborations communautaires ne se sont intensifiées qu’au cours des derniers mois – et en commençant par une série d’écrans de chargement Twitch, Respawn prévoit de pousser davantage le fan art dans le jeu lui-même . C’est un effort qui n’est pas passé inaperçu auprès de la communauté, Genta me disant que les fans ne se sentent plus aussi éloignés du jeu qu’ils aiment. Nous savons qu’ils prêteront attention aux détails et apporteront un soin particulier à leur travail car ils connaissent Apex. comme le dos de leur mainAlex Ackerman »Au début, je pense que c’était relativement détaché du fandom, comme le sont la plupart des studios. Fanart est retweeté, les développeurs répondent parfois aux questions sur Reddit, des choses comme ça. Avec l’avènement des bandes dessinées communautaires, les écrans de chargement , et d’autres produits cosmétiques, je pense qu’ils s’engagent beaucoup plus. » C’est vraiment agréable de voir des gens dont le travail que j’aime être reconnu de cette manière. En termes de fandoms dans lesquels j’ai été, c’est définitivement une première. » Ackerman, pour sa part, ne voit que cette relation aller plus loin – pas seulement avec des streamers ou des illustrateurs traditionnels, mais en poussant dans une définition beaucoup plus large de ce que cela signifie de être un artiste. »Je pense que pendant longtemps, dans l’espace de jeu, le terme « créateur » s’est traduit par des streamers et des gens qui font du contenu VOD. Et même si c’est vrai, ce n’est pas toute la vérité. Ce que nous commençons maintenant à voir, c’est que cette idée est mise de côté et reformulée pour inclure toutes sortes de choses – artiste, animateur, cosplayer, vous l’appelez. «  » Pour ma part, je suis ravi d’accueillir un plus grand nombre de créateurs dans notre timonerie et j’ai hâte de voir à quel type de contenu Apex cela mènera à l’avenir. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *