0

Deux joueurs d’Apex Legends bannis pour une attaque DDoS sur Xbox

Deux joueurs d'Apex Legends bannis pour une attaque DDoS sur Xbox

Une paire de joueurs classés parmi les meilleurs d’Apex Legends, ou Apex Predators selon le système de niveaux du jeu, a été banni par le développeur Respawn Entertainment pour une attaque DDoS sur un serveur Xbox. Ils ne pourront plus jouer au jeu, ce qui signifie que ce sont eux qui subissent un déni de service, si vous y réfléchissez. Quelques vidéos ont été diffusées sur le subreddit Apex Legends qui montraient un plantage du jeu en cours après le renversement d’un Apex Predator. Lorsque le serveur s’est reconnecté, l’Apex Predator renversé a été relancé et se tenait au-dessus du joueur responsable. Les joueurs classés quatrième et sixième du match ont ensuite été accusés de collusion et d’avoir exécuté l’attaque par « déni de service distribué » (DDoS) qui a surchargé les serveurs Xbox. Les noms d’utilisateur des joueurs d’Apex Legends n’ont pas été révélés, mais les deux ont été interdits, selon l’analyste de la sécurité Respawn Conor « Hideouts » Ford. Il semble également que DDoSing soit endémique dans Apex Legends sur consoles. Certains utilisateurs signalent des attaques fréquentes qui entraînent des pénalités chronométrées et une perte de points de réputation en raison de déconnexions de serveurs. Respawn a répondu en préparant un « calcul de console » pour ceux qui effectuent des attaques DDoS dans Apex Legends. Ford a déclaré sur Twitter que les tricheurs « ne peuvent cacher aucune » des attaques DDoS auxquelles ils ont participé. Dans d’autres nouvelles d’Apex Legends, Respawn a ramené les boucliers thermiques avec un nerf à la guérison rapide. Ailleurs, le studio a ajouté une option qui permet une fois de plus aux joueurs d’inspecter plus facilement leur arme à mi-match.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *